Bienvenue à MigrAID

Éduquer les partenaires sociaux à la diversité ethnique dans les petites et moyennes entreprises.

VOIR AUSSI LE WEBLOG FRANÇAIS DU PROJET: http://migraid.blogspot.fr/

Les flux croissants d’immigrants et de réfugiés des pays du sud vers l’UE, ainsi que la migration interne continue des citoyens européens d’un État membre à l’autre, ont conduit au développement de la diversité ethnique dans la main-d’œuvre européenne.

Selon un rapport Eurofound (Eurofound, 2015: 1), l’immigration de ressortissants étrangers en 2015 représentait la moitié de la croissance de l’emploi au cours des cinq dernières années.

En même temps, en 2014, environ 2,7% de la population de l’UE résidait dans un État membre autre que son pays d’origine (EY, 2014).

Dans ce contexte, la gestion de la diversité ethnique et l’intégration des migrants sur le marché du travail constituent un défi majeur pour l’UE. Il existe des inégalités ethniques persistantes dans la main-d’œuvre et un manque de sensibilisation sur  l’égalité de traitement de la part de nombreux employeurs et employés. Les minorités ethniques et les employés migrants sont plus vulnérables à la discrimination (Kirton et Read, 2007: 134). Ils ont moins accès aux possibilités de formation et d’apprentissage et ils sont sous-représentés dans les postes de décision dans les syndicats (ibid: 134). Dans le même temps, les différences culturelles entre les employés et les employeurs et / ou entre les employés eux-mêmes peuvent conduire à des difficultés de communication entre eux, tirées du manque de compétences et de sensibilisation en matière de pluri-culture et de gestion de la diversité.

En raison de tous ces facteurs, la gestion de la diversité ethnique est un défi complexe. Le rôle des syndicats et des organisations d’employeurs est essentiel. Les syndicalistes doivent acquérir des compétences et des connaissances spécifiques et avoir une sensibilisation à l’égalité pour répondre aux besoins de tous leurs membres et apporter une contribution fructueuse à la gestion de la diversité ethnique et à la promotion de l’intégration des migrants au niveau du lieu de travail. Les organisations d’employeurs devraient avoir la sensibilisation, les connaissances et les compétences nécessaires afin de promouvoir un programme de gestion de la diversité au niveau des entreprises. Ces partenaires sociaux doivent acquérir des compétences en matière de résolution de conflits, avoir des connaissances de la législation pertinente, des bonnes pratiques et des politiques. L’objectif principal de ce projet est de répondre à ces besoins en développant les connaissances et les compétences des partenaires sociaux – en particulier les syndicalistes et les organisations d’employeurs – pour gérer la diversité ethnique et promouvoir l’intégration des migrants dans les PME de cinq pays européens- Chypre, la Grèce, l’Italie, la France et le Danemark.

L’équipe a décidé de se concentrer sur les PMEs en raison de leurs caractéristiques- leur rôle dans l’économie européenne et l’emploi total sont décisifs. En 2014, les PMEs de l’UE employaient près de 90 millions de personnes représentant 67% de l’emploi total (Union européenne, 2015; 3). Néanmoins, dans le domaine des relations industrielles, les questions d’égalité et de diversité sont surtout traitées au sein des grandes organisations plutôt que des PMEs (Kirton et Read, 2007: 132). Pourtantt, la main-d’œuvre des PME se compose des groupes les plus vulnérables et défavorisés sur le marché du travail, y compris une surreprésentation des minorités ethniques et des travailleurs migrants (ibid: 132). Dans le même temps, la législation en matière d’égalité ne s’applique pas aux PME en raison de l’informalité et du caractère unitariste des relations avec les PMEs (Woodhams et al., 2004). Le rôle des partenaires sociaux est d’autant plus crucial, malgré une faible adhésion syndicale des employés des PMEs.

Le projet MigrAID considère la gestion de la diversité ethnique dans les PMEs comme un problème européen majeur. Bien que la diversité ethnique et les questions de migration soient également des questions nationales, elles sont déterminées par des directives et des règlements communautaires communs. Ainsi, la transnationalité est un facteur déterminant. Un autre objectif du MigrAID est l’échange de connaissances et de bonnes pratiques entre les partenaires d’Etats membres.

Les objectifs généraux de ce projet sont d’aider les syndicats et les représentants des employeurs à développer leurs connaissances et leurs compétences pour gérer la diversité ethnique pour promouvoir l’intégration des migrants et la sensibilisation à l’égalité dans les PME européennes et  les aider à développer des compétences interculturelles et des compétences en résolution de conflits. Au-delà des partenaires sociaux, qui constituent le principal groupe cible, le projet propose un programme de formation pour des adultes qui sont des employés migrants- un cours d’initiation visant à renforcer leurs compétences pour s’intégrer sur le marché du travail. De cette façon, le projet offre des possibilités de formation aux personnes défavorisées. Il renforce également les compétences des formateurs de formation professionnelle en diversité ethnique en créant un matériel pertinent de formation professionnelle et en rendant accessible à tous. L’accessibilité du matériel d’EFP est assurée par une  École ouverte qui offre un matériel de formation ouvert et accessible.